1/15

Depuis deux ans, je travaille sur la mise en images de mes peurs sociales, des angoisses qui émergent dans le contexte politique et social contemporain. L’érosion d’idéaux politiques, qui ne laissent de place à aucun autre.

Imprégnée de romans noirs, Inspirée par les textes de José Saramago, Ernesto Sabato ou Jaroslav Melnik, dont les personnages évoluent dans des sociétés aveugles, au sens propre comme au figuré, j’ai réalisé une première vidéo, à Kuldiga, en Lettonie dans le cadre d’un workshop à l’ISSP (International Summer School of Photographie) : https://vimeo.com/287915022

Cette série photographique évoque elle aussi l’histoire d’une communauté oppressée, atteinte par un mal endémique. Le narrateur assiste à l'évolution physique de ses proches, observe la peur s'installer, jusqu'à céder lui-même à la contagion.

For the past two years, I have been working on putting into images my social fears, anxieties that emerge in the contemporary political and social context.
The erosion of political ideals, and no ones to replace them.
Steeped in black novels, Inspired by the texts of José Saramago, Ernesto Sabato or Jaroslav Melnik, whose characters evolve in contaminated societies, blinded (literally and figuratively), I made a first video, in Kuldiga, Latvia as part of a workshop at ISSP (International Summer School of Photography): https://vimeo.com/287915022
The photographic series presented here also evokes the story of an oppressed community afflicted by an endemic evil. The story of a collective blindness.
  • Twitter Classic
  • Facebook Classic